Archives de Catégorie: 4 Les sols

Chambre d’enfant number 2

Par défaut

chambre félix1 chambre félix 2

La deuxième chambre d’enfant est terminée. Les murs sont recouverts de deux enduits différents : le bleu est un mélange de plâtre et de chaux lissé et le second couleur sable est fait en terre crue lissé (merci Vaness’ pour ton aide ! ). Le sol est un stratifié écologique de chez Meister… le bazar est de chez Félix !

Merci aussi à Emilien pour l’aide de la pose de l’isolation de cette pièce…

Rouleaux de liège

Par défaut

Il y a quelques mois, nous nous posions la question du revêtement pour les pièces de l’étage (40 m2). De toute évidence, le liège en dalle et le linoléum véritable sont des solutions à la fois esthétiques et écologiques. Certains stratifiés écologiques sont aussi de bons produits (Meister). Toutefois nous n’avons pas le budget : 40 à 50 € le m2 !

Nous nous sommes donc tournés vers les revêtements en fibres naturelles (coco, sisal, jonc de mer). En effet, en plus d’être très esthétiques, ils ne sont pas chers (10 €/m2). Toutefois, ces revêtements en fibres sont des réservoirs à poussières et à allergènes. De plus, sur le plan écologique, ils proviennent tous de pays lointains, où les conditions de travail dans les manufactures ne sont généralement guère enviables.

Nous avons donc finalement opté pour une solution assez peu conventionnelle : des rouleaux de liège de 5 mm d’épaisseur destinés à être posés en sous couche. Le risque ? un sol fragile. Mais, à l’usage, pas de soucis pour le moment ! Nous avons traité ce liège brut à l’huile dure (1 seule couche car le liège est un boit sans soif et l’huile dure coute très cher !).

Nous l’avons collé avec une colle maison à base de fromage blanc et de chaux. Cette colle fonctionne très bien mais n’est pas très facile à mettre en oeuvre car il faut mettre des poids sur le sol pour favoriser l’adhérence. De plus, le liège (issu du chêne) n’aime pas beaucoup la chaux : la moindre bavure et la colle noircit le liège de façon irréversible !

Huile ou cire ???

Par défaut

Une fois posé, le parquet a été poncé. Maintenant à nu, comment le protéger ?

Après moults tergiversations, nous avons opté pour l’huile dure. En effet, la cire semblait être la voie royale pour le chêne car elle ne teinte pas le bois. L’huile lui donne une couleur jaune et le fonce énormément en pénétrant en profondeur. Mais, après essai, ce qui me dérangeait m’a séduit : l’huile révèle la beauté du bois, lui donne un côté chaleureux. D’autre part, un parquet huilé est beaucoup plus facile à entretenir qu’un parquet ciré et, last but not least, il ne glisse pas !

Pour varier les plaisirs, j’ai fait une céruse blanche dans la salle de bains et ciré la chambre parents, moins exposé aux passages.

Travertin

Par défaut

Le travertin est une pierre calcaire, comme le marbre ou le granit. Nous l’avons posé sur le socle de la douche à l’italienne et le résultat est superbe ! Il s’entretient presque comme le tadelakt, qui est aussi un revêtement minéral et calcaire. Pour un nettoyage léger, un peu d’huile de lin sur un chiffon. Pour un nettoyage plus important, savon noir mélangé à de l’eau tiède et ensuite un peu d’huile de lin. En tout cas, proscrire les vinaigre, jus de citron et autres produits anti-calcaire du commerce qui l’attaqueraient !

Plancher du haut

Par défaut

L’idée première de restaurer le plancher existant écartée, nous avons utilisé de l’OSB4 pour refaire le sol du grenier. En effet, le vieux plancher en sapin cloué n’était pas en très bon état et surtout, il nous importait d’enlever la poussière accumulée dessous. L’OSB nous est apparue comme la solution la plus intéressante : ces panneaux consistués de bois à lamelles minces, orientées (Oriented Strand Board) sont sains*, économiques et certains apprécient leur esthétique brute.

Nous avons placés une bandelette de chanvre sur chaque solive pour l’isolation acoustique.

Puis les planches d’OSB on été clipsées entre elles et vissées sur les solives.

Un grand merci à Gérard, Yann et Lionel pour votre aide précieuse !

Par souci d’économie, nous voulions les laisser brutes, mais craignant les échardes nous nous sommes penchés sur des solutions comme l’huile dure, l’huile de lin ou la cire pour coller les fibres du bois. Les tests effectués non pas été concluants.

Nous nous sommes donc intéressés aux revêtements : linoléum, liège, jonc de mer, sisal, stratifié ? Quel revêtement choisir quand on a envie d’acheter des matériaux écologiques mais qu’on a un tout petit budget ?

*Les planches d’OSB sont classés de 1 à 4. Les OSB 3 et 4 sont les plus épais et les plus sains car ils ne contiennent pas de formaldéhydes. 

Du lourd pour les copains !

Par défaut

Monter le plancher en chêne, les plaques d’OSB, charger et décharger le reste de gravats, fendre du bois, faire sauter le carrelage et couler un ragréage, dépoussiérer 80 ans d’accumulation de poussières dans le grenier… nous n’avons pas ménagé nos amis !

Vivan, Shadowconstructor et Guillaume : thanks a lot !